30 citations du livre Onze Minutes de Paulo Coelho

0
3380
30 citations du livre Onze Minutes de Paulo Coelho

Paulo Coelho est un auteur très connu dans les quatre coins du monde. Si vous êtes ici, c’est que vous avez sûrement déjà lu un livre de cet écrivain. Onze Minutes est parmi les romans les plus célèbres de Paulo. Voici les meilleures citations du bouquin !

1. La vie va très vite : elle nous transporte du ciel à l’enfer, et c’est l’affaire de quelques secondes.

2. L’univers n’a de sens que lorsque nous avons quelqu’un avec qui partager nos émotions.

3. Je ne suis pas un corps qui abrite une âme, je suis une âme qui a une partie visible appelée ” corps “.

4. Certaines personnes sont nées pour affronter la vie seules, ce n’est ni bien ni mal, c’est la vie.

5. Plus on est loin, plus ils sont près du coeur, les sentiments que nous essayons d’étouffer et l’oublier.

6. Le monde est ainsi : les gens parlent comme s’ils savaient tout, et si vous osez les questionner, vous constatez qu’ils ne connaissent rien.

7. L’être humain peut supporter la soif une semaine, la faim deux semaines, il peut passer des années sans toit, mais il ne peut tolérer la solitude. C’est la pire des tortures, de toutes les souffrances.

Plus : 30 citations inspirantes de L’Alchimiste



8. Quand je n’ai plus rien a perdre, j’ai tout obtenu.

9. Quand nous rencontrons quelqu’un et que nous tombons amoureux, nous avons l’impression que tout l’univers conspire en ce sens.

10. À chaque instant de nos vies, nous avons un pied dans les contes de fée et un autre dans l’abîmé.

11. L’être humain a deux grands problèmes: le premier est de savoir quand commencer, le second est de savoir quand s’arrêter.

12. Aujourd’hui, je suis convaincu que personne ne perd personne, parce que personne ne possède personne. C’est cela la véritable expérience de la liberté: avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder.

13. En amour, personne ne peut blesser personne: chacun est responsable de ce qu’il éprouve et ne peut en blâmer l’autre.

14. Seuls les forts survivent. Pour être fort, il faut être le meilleur, il n’y a pas d’autre solution.



15. Certaines personnes sont nées pour affronter la vie seules, ce n’est ni bien ni mal, c’est la vie.

16. Le temps ne transforme pas l’homme, la sagesse non plus. La seule chose qui puisse pousser un être à changer, c’est l’amour.

17. Quand le professeur fait découvrir quelque chose à un élève, lui aussi fait une découverte.

18. Les rencontres les plus importantes ont été préparées par les âmes avant même que les corps ne se voient.

19. On ne se connaît que lorsqu’on touche ses propres limites.

20. Les montagnes russes, c’est ma vie. La vie est un jeu violent et hallucinant ; la vie, c’est se jeter en parachute et prendre des risques, tomber et se relever, c’est de l’alpinisme, c’est vouloir monter au sommet de soi-même et être insatisfait et angoissé quand on n’y parvient pas.

21. Nous ne nous sommes pas déshabillés et je ne suis pas entré en toi, je ne t’ai même pas touchée, mais nous avons fait l’amour.



22. Aimons nous les uns les autres, mais n’essayons pas de nous posséder mutuellement.

23. J’ai besoin d’aimer, seulement cela, besoin d’aimer. La vie est courte, ou trop longue pour que je puisse m’offrir le luxe de la vivre aussi mal.

24. Ils étaient beaux, plein de santé, bientôt ils termineraient leurs études et débuterait pour eux ce que l’on appelle la vraie vie. Travail, mariage, enfants, routine, amertume, vieillesse, sentiments d’une perte immense, frustrations, maladie, invalidité, dépendance, solitude, mort.

Loading…


25. Il est des souffrances qui ne peuvent être oubliées que lorsque nous avons la capacité de flotter au-dessus.

26. Certains livres nous font rêver, d’autres nous rappellent la réalité, mais aucun ne peut échapper à ce qui est primordial pour un auteur : l’honnêteté avec laquelle il écrit.

27. Celui qui est amoureux fait l’amour tout le temps, même quand il ne le fait pas. Lorsque les corps se rencontrent, c’est seulement la coupe qui déborde. Ils peuvent rester ensemble des heures, et même des jours. Ils peuvent se mettre à danser un jour et finir le lendemain, ou même ne pas fini, de tant de plaisir. Rien à voir avec les onze minutes.

– Quoi ?

– Je t’aime.

– Moi aussi je t’aime.

– Pardon. Je ne sais pas ce que je dis.

– Moi non plus.”



28. Comment la lumière entre t-elle dans une maison ? Par les fenêtres grandes ouvertes. Comment la lumière entre t-elle dans une personne ? Par la porte de l’amour, si elle est ouverte.

29. Quelque chose clochait dans la civilisation. Et ce n’était pas la déforestation de l’Amazonie, la couche d’ozone, la disparition des pandas, le tabac, les aliments cancérigènes, la situation dans les prisons, contrairement à ce que proclamaient les journaux. C’était exactement l’objet de son travail : le sexe.

30. Quand nous rencontrons quelqu’un et que nous tombons amoureux, nous avons l’impression que tout l’univers conspire en ce sens ; cela m’est arrivé aujourd’hui au coucher du soleil. Mais si quelque chose ne tourne pas rond, tout s’effondre et disparaît ! Les hérons, la musique au loin, le goût de ses lèvres. Comment la beauté qui se trouvait là quelques minutes auparavant peut-elle disparaître si rapidement ?

La vie va très vite : elle nous transporte du ciel à l’enfer, et c’est l’affaire de quelques secondes.